Que faisons-nous, vous demandez-vous ? Par un hasard incroyable, c’est ici-même qu’on a décidé d’expliquer toutes nos actions. Parfois la vie fait vraiment bien les choses, non ? 😀

Note : cliquez sur un + pour dérouler le contenu des paragraphes ; cliquez sur un – pour le réduire.

Nous aidons les particuliers à faible revenus à soigner leur animal de compagnie voire, dans certains cas d’urgence, à les nourrir. Pour pouvoir bénéficier de notre aide, un justificatif de revenus est demandé, qu’il faudra remplir avec une déclaration sur l’honneur.

Seuls des membres du CA identifiés (présidente et vice-président) pourront prendre rendez-vous pour un particulier chez l’un des vétérinaires consentants à travailler avec notre association. Dépendante de ses finances, l’association peut être amenée parfois, bien malheureusement, à ne pas pouvoir aider…

Les bénévoles de l’association font cela en plus de leur travail et que de l’attente peut se faire sentir. Mais vous savez, on fait notre maximum 🙂

Nous menons également des campagnes de stérilisations en partenariat avec des mairies (comme Avignon) et 30 millions d’amis, et ce dans le but de limiter la prolifération de chats errants, destinés à une vie de souffrance et de misère.

La boutique, ouverte depuis mai 2010, fonctionne sur le modèle des charity shops anglo-saxons. C’est une sorte de boutique Emmaüs en fait !

Ouverte tous les après-midi du lundi au samedi, de 14h30 à 19h, cette activité est assurée par des équipes de bénévoles et permet de financer de plus en plus d’actions en faveur des animaux défavorisés. Elle répond également à une demande sur le Grand Avignon où il n’existe que peu de magasins proposant objets et vêtements à très bas prix pour les personnes en situation précaire.

Grâce à des bénévoles constitués en équipe, plusieurs « opérations caddies » sont organisées chaque année. L’ensemble des dons de nourriture est redistribué aux chiens de personnes sans-domicile fixe, aux personnes en grande difficulté financière ne pouvant plus assurer le nourrissage de leur compagnon, aux « mères nourricières » de colonies de chats libres et également à certains refuges qui connaissent des difficultés.

Quand des bénévoles sont prêts à s’engager dans le suivi des colonies de chats libres, nous menons des campagnes de stérilisation dans des quartiers d’Avignon (ou proche Avignon) en complément des actions menées par d’autres associations. Par an, il faut compter 300 chattes stérilisées par notre association.

Si vous souhaitez rejoindre ces équipes, contactez-nous !

N’ayant pas de refuge (faute d’argent et par conviction également), nous accueillons des animaux dans un réseau de famille d’accueil sur l’ensemble du grand Avignon.
L’association prend en charge les frais vétérinaires, la nourriture etc., et les familles d’accueil se chargent de donner amour et tendresse à des animaux qui ont (trop) souffert.

Devenir famille d’accueil, c’est permettre la vie. C’est permettre de redonner confiance à des animaux qui ont subi des traumatismes. C’est accepter de donner un amour désinteréssé. C’est accepter également que, le jour venu, le compagnon que vous avez accueilli parte vers sa famille définitive (à moins que ça ne soit vous ?)…  Si vous souhaitez rejoindre cette grande chaîne, contactez-nous !

Des maraudes citoyennes (collectif citoyen indépendant venant en aide aux personnes sans abri) en passant par la participation à des manifestations anti-corrida ou des campagnes d’informations sur les cirques avec animaux sauvages, Adeo Animalis essaye d’être de tous les combats pour la protection animale en participant activement ou en relayant l’information. Ça en fait du travail, mais que voulez-vous, quand on est convaincu de l’utilité de sa démarche, on ne compte pas 🙂

  • Création et animations d’évènement type lotos ou vide-greniers, pour récolter de l’argent pour l’association
  • Conseil (par téléphone, mail) auprès de propriétaires désemparés face à diverses situations liées à leur animal (problèmes de comportement, de cohabitation, amélioration du bien-être…)
  • Et pour le reste, si vous veniez voir par vous-même ?

Bref, nous sommes là pour que l’homme et l’animal continuent à vivre ensemble, dans les meilleures conditions possibles.

Voilà, tout est dit !